Les patrons des PME face aux troubles de la santé

Trop stressés, trop anxieux … Les dirigeants de PME ne sont littéralement pas au top de leur forme. Pourquoi ?

Ne pas verbaliser sa souffrance

C’est le résultat de la 47e édition du Baromètre des TPE menée par l’Ifop pour Fiducial qui a révélé la triste situation des petits patrons ces dernières années. Triste car, plus d’un quart d’entre eux connaît régulièrement des troubles de santé, dont près de 72 % résultent de l’anxiété ou du stress trop important dans une période de crise. Bizarrement, la plupart des dirigeants d’entreprises n’aiment pas trop parler de leurs problèmes de santé. Un étrange comportement lié à l’apologie du leadership qui considère que le patron est un homme fort, un gagnant en toutes circonstances. Une apologie qui le conduit rarement à exprimer sa souffrance ou verbaliser sa douleur. Aux commandes d’une équipe, il n’a donc pas le droit de souffrir.

Les raisons à ces troubles de santé

Pourtant, la crise affecte tous les maillons d’une entreprise. Salariés, cadres et dirigeants subissent directement ou indirectement les effets de la crise dans leur travail. On s’épuise plus vite, on déprime… Et les dirigeants de petites et moyennes entreprises sont de plus en plus nombreux à mettre fin à leurs jours. Pourtant, la santé du dirigeant d’entreprise constitue le premier capital immatériel d’une PME. L’équation est simple : si ce dernier se porte mal, toute l’entreprise ira mal. Le stress et l’anxiété sont souvent à l’origine des troubles qui minent le travail de ces dirigeants de PME.  Interrogés sur les véritables raisons à cela, un tiers d’entre eux évoquent une charge de travail trop importante, 29 % une pression trop lourde des clients, 22 % accusent un manque de trésorerie ou une réduction importante de leur volume d’activité, enfin, 2 % d’entre eux doutent sur l’avenir de leurs activités.

About Paul Henry

Paul Henry est journaliste freelance et écrit pour la presse quotidienne francophone (France, Belgique, Suisse et Canada). Paul henry a 36 ans, et vit près de Paris avec ses trois enfants.
Cet article a été publié dans économie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s